• r1-Accueil

     Pour lire en musique douce

     

    Accueil

    Accueil

    Accueil

    marcelaaaaaaaaaaaaaaa

    Accueil

    aaaaaaaaaaaaaaaaa                        avec la touche "entrée"

    aaaaaaaaaaaaaaaaaa

     

     

    aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
    aaaaaaaaaaaaaaaaaaa                      avec Maj / entrée
    aaaaaaaaaaaaaaa

  • edouard white

    jack kerouac

    Neal Cassady

     

     

     

    votre commentaire
  •    
     

        

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • demandez les nouvellesnouvelle page accueilnouvelle page accueilnouvelle page accueil

     

                                                                                                                                                                                               police

                                                                                           french script MT 30

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    LES POLYAMINES              

                                         20 JANVIER 2018 

     

     

    Les polyamines, vous connaissez ?

    Ne cherchez pas à en acheter, ça ne se vend pas, même dans les magasins spécialisés, bio et autres.

    En fait, vous en achetez sans le savoir.

    Beaucoup d’aliments, contiennent des polyamines et vous en ingurgitez tous les jours.

    Heureusement d’ailleurs parce que sans ces polyamines, vous ne pourriez pas vivre.

    De quoi s’agit-il ?

    Les savants vous diront que ce sont des composés organiques.

    En fait, il s’agir simplement d’un rassemblement de molécules. Quelques molécules se plaisent ensembles, alors elles se regroupent, comme des humains dans un club de boules ou pour former une chorale.

    Bon ! C’est bien beau, mais à quoi ça sert les machins, polyamines ?

    Et bien c’est indispensable à la vie que l’on soit bactérie, rosier ou humain.

    Chez les humains (c’est ce qui nous intéresse d’abord) les polyamines se trouvent dans les cellules. Elles permettent aux cellules de se reproduire.

    Pas de polyamines, pas de division de cellule, pas de vie.

    Seulement, il n’en faut pas trop de polyamines, juste ce qu’il faut. Comme en toutes choses, l’excès nuit.

    Alors comme la nature est bien faite (sinon nous ne serions pas là) il existe dans chaque cellule un système régulateur qui limite le nombre de polyamines au nombre nécessaire, ni plus ni moins.

    C’est comme un puzzle : le nombre de pièces est compté et il n’en faut ni plus ni moins que le compte.

    Bon ! C’est bien beau tout ça, mais pourquoi je vous en parle ? On avale chaque jour nos polyamines, elles partent directement dans les cellules aider  à leur multiplication sous l’œil attentif du contremaitre.

    Et alors ? Si tout se passe bien, c’est merveilleux.

     

    Justement ! C’est merveilleux quand tout se passe bien.

    Mais voici la catastrophe qui arrive.

    La tumeur, la cellule infectée, le cancer ...

    La cellule infectée a besoin de beaucoup de polyamines pour construire d’autres cellules infectées alors la première chose qu’elle fait est de liquider le contremaitre.

    Dans une usine si on supprime le contremaitre, le rendement baisse. Dans la cellule c’est le contraire : plus de contremaitre pour réguler et les polyamines prolifèrent.

    C’est d’ailleurs un premier indicateur : avec une prise de sang on peut mesurer les polyamines. S’il y en a trop c’est que les cellules sont infectées.

     

    Alors que faire ?

    La solution actuelle, c’est la chimio, la radiothérapie. Ce sont des traitements lourds, couteux (mais quand c’est pour la santé) avec des effets secondaires très importants.

     

    Les polyamines sont connues depuis le 17ème siècle et n’ont pas fait l’objet de recherches importantes ensuite. Mais depuis 1990 des dizaines de milliers d’articles de recherche ont été publiés à leurs sujets.

    Et en 2004 le professeur Moulinoux chercheur en thérapie anticancéreuse à l’université de Rennes propose d’utiliser les polyamines en traitement anticancéreux.

     

    Si les cellules cancéreuses ont besoin de beaucoup de polyamines pour survivre, et bien coupons leurs les vivres.

    Plus de polyamines et les cellules cancéreuses meurent.

    Comme les polyamines sont apportées à l’organisme par la nourriture, supprimons les aliments qui en contiennent.

     

    Et ça marche.

    Avaler 500 fois moins de polyamines, réduit la tumeur de 70 %.

    Mais les habitudes ont la peau dure. Les habitudes et la pression des groupes pharmaceutiques qui pourraient voir disparaitre la manne financière que représente tous les produits utilisés actuellement.

    De plus, se priver de polyamine réduit fortement la douleur, voire la fait disparaître.

    Mais me direz vous (futés comme vous êtes) : quels sont les aliments qui contiennent ces fameuses polyamine, et si on ne mange plus ces aliments, qu’est ce qu’on mange ?

    Hola ! Une question à la fois.

     

    1-les aliments qui contiennent des polyamines sont nombreux : Les agrumes, les pois, lentilles, tomates, certaines farines, le soja, certains fromages : roquefort, comté, cantal les fruits de mer etc..

    Ça fait beaucoup.

    Donc pendant le traitement anti-polyamines il y a lieu de compléter l’alimentation avec des solutions alimentaires.

     

    Soigner le cancer par un régime alimentaire, quelle avancée. Seulement, malgré les succès obtenus par cette thérapie, elle est peu utilisée.

     

    Aux Etats Unis et au Japon beaucoup d’équipes cherchent le médicament qui permettrait d’agir directement sur ces polyamines ce qui éviterait le régime alimentaire.

     

     

     

    Article de Nexus de janvier 2018 

    Site web : la santé par la nutrition du 26/10/2015


    votre commentaire
  •  fond

     

     

     http://jacky-micky.eklablog.com/fond-a135263300

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    fond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique