• page 2

                L’AMOUR AU HASARD

     

    Elle portait un grand sac où s’entassaient ses rêves

    Parmi ses foulards et ses tubes de rouge à lèvres

    Un amour oublié un livre de Jack London

    Et quelques cartes-postales d’un pont dans la Garonne

     

    Elle a gardé dans ses yeux le bleu de l’azur

    Et son pays à la semelle de ses chaussures

    Un peu de sable venu des bords de la mer Noire

    Et sur ses joues les dernières traces de son histoire